Une retraite pour la prise en compte de l’égalité de genre dans la réponse humanitaire

Une retraite pour la prise en compte de l’égalité de genre dans la réponse humanitaire

2 minutes, 28 seconds Read

Ouverture ce lundi à Pétion-Ville d’un atelier de deux jours autour de la question de l’égalité de genre dans les programmes humanitaires en Haïti . C’est une initiative du Réseau pour l’Égalité de Genre en Action Humanitaire ( REGAH). Elle vise à dégager les leçons apprises pour la prise en compte de la question de l’Égalité de genre dans les programmes humanitaires dans le pays, selon les explications de Guerline Résidor, membre dudit Réseau, également Directrice Exécutive de  » Kri Fanm Ayiti ( KRIFA)

Pétion-Ville, le 10 Avril 2023.- Ces assises permettent de réfléchir et du coup adopter de nouvelles stratégies pour une meilleure intégration de l’égalité de genre dans la mise en ouvre du plan d’action 2023 que projettent de valider les participants au terme de ces deux jours d’échanges.
Des agences du système des Nations Unies, le Ministère à la condition féminine et aux droits des femmes, des bailleurs internationaux et des organisations de la société civile estiment importante cette démarche dans un pays où la question de l’égalité de genre est reléguée au second plan.

C’est ce sens que la Coordonnatrice humanitaire des Nations unies en Haïti, Ulrika Richardson, la ministre à la condition féminine, Sofia Loréus, entre autres , ont pris part à la cérémonie de lancement de cette retraite.

« Haïti connaît une situation humanitaire très grave », déclaré Mme Richardson qui pointe du doigt la violence des gangs armés comme élément qui aggrave cette situation et empêche aux organisations oeuvrant dans l’humanitaire de fournir leur assistance aux personnes vulnérables dans plusieurs zones notamment dans l’Ouest et l’Artibonite.

Dans sa prise de parole, la diplomate onusienne invite les participants à cette retraite à identifier les stratégies pour accéder aux quartiers contrôlés par les groupes armés en vue de mener les opérations humanitaires.

Saluant de cette initiative, la ministre Sofia Loréus a fait savoir que la prise en compte de l’égalité de genre est essentielle dans la réponse humanitaire. À son avis, l’intégration des considérations de genre dans toutes les actions humanitaires permet de garantir des réponses plus Inclusives, efficaces, efficientes et responsabilisantes.

« Les différents besoins et réalités des femmes, des filles et des garçons doivent être considérés dans le cycle de la réponse humanitaire à savoir évaluation et conception, mise en œuvre , suivi et évaluation », a-t-elle indiqué.

Des représentants d’une cinquantaine d’organisations internationales et nationales, d’institutions étatiques participent à cette retraite qui prendra fin ce mardi 11 avril 2023.

Jean Allens Macajoux

Vant Bèf Info ( VBI)

L’article Une retraite pour la prise en compte de l’égalité de genre dans la réponse humanitaire est apparu en premier sur Vant Bèf Info (VBI). Vant Bèf Info (VBI) –

Lot atik