XV de France : Gailleton et Bielle-Biarey peuvent croire à la Coupe du monde

2 minutes, 33 seconds Read
Émilien Gailleton (à gauche) et Louis Bielle-Biarrey. AFP

Les deux espoirs n’ont pas été retenus pour le Mondial U20. Ils sont laissés à disposition de Fabien Galthié pour la préparation à la Coupe du monde.

L’encadrement tricolore a dévoilé ce jeudi la liste des 30 Bleuets retenus pour le Championnat du monde des moins de 20 ans (du 24 juin au 14 juillet à Cape Town, en Afrique du Sud). Avec deux absences remarquées. Celles du capitaine, Émilien Gailleton, et de Louis Bielle-Biarrey, deux cadres des U20. Ce qui laisse fortement penser que les deux jeunes talents postulent pour faire partie du groupe de 42 joueurs pour préparer la Coupe du monde qui sera dévoilée le 21 juin par Fabien Galthié.


À découvrir

À 19 ans,le centre de la Section Paloise Émilien Gailleton a terminé meilleur marqueur de la phase régulière du Top 14 avec 14 essais inscrits (en 24 apparitions) pour sa première saison pleine dans l’élite. L’ailier ou arrière de l’UBB, Louis Bielle-Biarrey, qui fêtera ses 20 ans le 19 juin, a, lui, démarré 17 rencontres de Top 14 avec le club girondin (5 essais inscrits) et disputera le barrage contre Lyon dimanche soir.

«Ces deux joueurs restent à la disposition du XV de France pour préparer l’événement majeur de cette fin d’année»

«Ces deux joueurs restent à la disposition du XV de France pour préparer l’événement majeur de cette fin d’année, la Coupe du monde 2023 en France, confirme le manager des U20, Sébastien Calvet, cité dans le communiqué de la FFR. Cela démontre la force transversale du projet bleu grâce à l’esprit d’ouverture et la collaboration de Fabien Galthié, Raphaël Ibanez ainsi que le staff du XV. Félicitations à ces deux joueurs, à leurs clubs formateurs et actuels.»

Dans ce groupe de joueurs, qui aura un titre à défendre puisque les Bleuets ont remporté les deux dernières éditions, en 2018 et 2019 (avant trois années d’interruption en raison de la crise sanitaire), on retrouve quelques sérieux espoirs comme le demi de mêlée de Clermont Baptiste Jauneau, l’ouvreur rochelais Hugo Reus, le centre de Bordeaux-Bègles Nicolas Depoortere, ou le déjà terrifiant deuxième-ligne de Perpignan, Posolo Tuilagi (frère de…).

Quelques fils célèbres sont également dans cette liste, comme le Palois Hugo Auradou, le Briviste Léo Carbonneau et le Clermontois Léon Darricarrère.

Le groupe des 30 Bleuets

Avants : Affane (Bordeaux-Bègles), Auradou (Pau), Capilla (Bayonne), Castro Ferreira (Toulouse), Duchene (Clermont), Gazzoti (Grenoble), Jegou (La Rochelle), Jouvin (Agen), Julien (Racing 92), Kaddouri (La Rochelle), Lacombre (Toulouse), Liufau (Pau), Massa (Grenoble), Nouchi (Montpellier), Penverne (La Rochelle), Timo (Massy), Tuilagi (Perpignan), Zinzen (Racing 92).

Trois-quarts : Attisogbe (Pau), Carbonneau (Brive), Costes (Toulouse), Darricarère (Clermont), Depoortere (Bordeaux-Bègles), Drouet (Provence Rugby), Ferté (Brive), Jauneau (Clermont), Mathiron (Lyon), Mondinat (Pau), Moustin (Bordeaux-Bègles), Reus (La Rochelle).

The post XV de France : Gailleton et Bielle-Biarey peuvent croire à la Coupe du monde appeared first on Haiti24.

Lot atik